Contraste interférentiel à polarisation (2) - SFO - La Société Française d'Optique Access content directly
Image Year : 2011

Contraste interférentiel à polarisation (2)

Abstract

Un corps léger, plus dense que l'eau, peut flotter s'il n'est pas mouillé. Au contact du corps, le ménisque se déprime et les forces de tension superficielle F (cf figure de principe) ont une résultante verticale qui équilibre le poids du corps. Cette résultante verticale permet à certains petits insectes tels les anthropodes aériens de se maintenir à la surface de l'eau. Les interféromètres différentiels, par exemple l'interféromètre à polarisation, donnent en chaque point la " pente " de l'objet déphasant. On peut donc observer ici la déformation du liquide au contact de l'insecte et étudier le comportement de l'insecte dans différentes conditions. Les images sont extraites de l'Atlas de phénomènes d'optique. Édition Springer-Verlag New-York ISBN 0-387-05366-2

Dates and versions

sfo-00608115 , version 1 (12-07-2011)

Identifiers

  • HAL Id : sfo-00608115 , version 1

Cite

Michel Cagnet, Maurice Françon, Shamlal Mallick. Contraste interférentiel à polarisation (2). 2011. ⟨sfo-00608115⟩
160 View
37 Download

Share

Gmail Mastodon Facebook X LinkedIn More