Photoélasticimétrie - SFO - La Société Française d'Optique Access content directly
Image Year : 2011

Photoélasticimétrie

Abstract

La biréfringence d'origine mécanique cesse lorsque disparaissent les efforts appliqués. Cette méthode permet de connaître la répartition des tensions dans les pièces mécaniques soumises à des efforts particuliers. On réalise pour cela une maquette, en matière plastique transparente, de la pièce à étudier. Le montage expérimental est le suivant (voir Figure photoélasticimétrie) : l'objet A est une poutre en matière plastique reposant sur deux appuis b et c, et chargée en son milieu par un poids Q. Il est observé entre les polariseurs croisés P1 et P2. L'objectif O forme en A' une image de l'objet A. Planche40_1 : Poutre sur deux appuis, chargée en son milieu (charge faible). Planche40_2 : Poutre sur deux appuis, chargée en son milieu (charge moyenne). Planche40_3 : Poutre sur deux appuis, chargée en son milieu (charge forte). Planche40_4 : Poutre fléchie (moment fléchissant constant). Les images sont extraites de l'Atlas de phénomènes d'optique. Édition Springer-Verlag Berlin-Göttingen-Heidelberg 1962.

Dates and versions

sfo-00608101 , version 1 (13-07-2011)

Identifiers

  • HAL Id : sfo-00608101 , version 1

Cite

Michel Cagnet, Maurice Françon, Jean Claude Thrierr. Photoélasticimétrie. 2011. ⟨sfo-00608101⟩
591 View
271 Download

Share

Gmail Mastodon Facebook X LinkedIn More