Polarisation en lumière convergente : comparaison entre une lame de spath et une lame de quartz - SFO - La Société Française d'Optique Access content directly
Image Year : 2011

Polarisation en lumière convergente : comparaison entre une lame de spath et une lame de quartz

Abstract

Un objectif O1 (voir Figure-Montage), forme l'image d'une source ponctuelle de lumière blanche au voisinage d'une lame cristalline L. La lame L est placée entre deux polariseurs croisés ou parallèles et les phénomènes s'observent dans le plan focal d'un objectif O2. Si les ouvertures des objectifs O1 et O2 sont suffisantes, on recueille dans le plan focal de O2 des rayons qui ont traversé la lame L sous de grandes inclinaisons. Les figures d'interférences observées dépendent de la nature du cristal examiné et de la façon dont il a été taillé. La figure (a), a été réalisée avec une lame de spath d'Islande taillée perpendiculairement à l'axe (polariseurs croisés). Si l'on remplace dans l'expérience la lame de spath par une lame de quartz perpendiculaire à l'axe, la croix noire n'est plus visible dans la région centrale où se manifeste le pouvoir rotatoire (figure( b)). Si l'on s'écarte de l'axe, la polarisation rotatoire disparait pratiquement et les phénomènes de biréfringence réapparaissent. Un quartz droit et un quartz gauche superposés donnent des spirales (figure(c)). Les images sont extraites de l'Atlas de phénomènes d'optique. Édition Springer-Verlag New-York ISBN 0-387-05366-2

Dates and versions

sfo-00530738 , version 1 (29-10-2010)
sfo-00530738 , version 2 (08-06-2011)

Identifiers

  • HAL Id : sfo-00530738 , version 2

Cite

Michel Cagnet, Maurice Françon, Shamlal Mallick. Polarisation en lumière convergente : comparaison entre une lame de spath et une lame de quartz. 2011. ⟨sfo-00530738v2⟩
406 View
165 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More