QUELQUES RICHESSES PÉDAGOGIQUES D'UNE IDÉE SIMPLE : LE TEST DE RONCHI

Luc Dettwiller 1, *
* Auteur correspondant
Résumé : Pour des étudiants en physique au niveau bac + 2 ou 3, la pratique du test de RONCHI et de quelques variantes en lumière blanche peut être l'occasion d'une riche ouverture pédagogique, en permettant de : • profiter de la sensibilité de ce test d'aberrations géométriques des systèmes pas trop ouverts pour révéler aussi, de façon très spectaculaire avec le système (L) testé, son aberration chromatique qui n'était pas visible directement à l'œil nu ; • voir concrètement la dualité théorique fondamentale (optique géométrique / optique ondulatoire) à l'œuvre dans ce test au niveau de la formation des bandes de l'image finale rétinienne ou photographique (i.e. du ronchigramme) ; • comprendre la fécondité de cette dualité en élaborant une variante avec un interféromètre de MICHELSON ; • découvrir la possibilité de compenser une dispersion – ici, celle manifestée par l'aberration chromatique de (L) – par une autre – celle intrinsèque aux interférences de cette dernière expérience – en obtenant un ensemble de franges quasi achromatiques en lumière blanche !
Type de document :
Cours
Master. 2007
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [7 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://hal-sfo.ccsd.cnrs.fr/sfo-00361399
Contributeur : Luc Dettwiller <>
Soumis le : samedi 14 février 2009 - 13:58:10
Dernière modification le : mardi 17 février 2009 - 14:47:18
Document(s) archivé(s) le : vendredi 12 octobre 2012 - 11:46:09

Fichier

Identifiants

  • HAL Id : sfo-00361399, version 1

Citation

Luc Dettwiller. QUELQUES RICHESSES PÉDAGOGIQUES D'UNE IDÉE SIMPLE : LE TEST DE RONCHI. Master. 2007. 〈sfo-00361399〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

1125

Téléchargements de fichiers

601